Les symboles du père pourront - selon chacun - s'appliquer au mari, au frère, à l'homme en général, etc.


Le père positif


L'idée du Père se confond avec celle de la masculinité. C'est assez évident. La masculinité, à son tour, dérive vers le symbole du phallus.


Ainsi, nous trouvons déjà, par analogie, toute une série de symboles dans tout ce qui est vertical, dressé, arrogant, agressif, tout ce qui perce, troue, tout ce qui est tendu vers l'avenir.


Symbolisent donc souvent le père :


1) Ce qui évoque l'avenir, le devenir... Par exemple :


LE GUIDE, LE CHEF, LA VIE ACTIVE,

LES PROJETS, LE BUT, CONDUIRE, PILOTER


Notons ici deux symboles représentant l'avenir, donc souvent le père : la montée et la droite; mais dans les rêves se présentent assez fréquemment des images se rapportant à :


LES PLANS INCLINES MONTANTS, L'ALPINISME

LES ESCALIERS MONTANTS, LES ECHELLES

LES VERSANTS DE MONTAGNE, GRIMPER

LES SPIRALES, GRAVIR

Se diriger VERS LA DROITE (à un CARREFOUR par exemple).


2) Ce qui évoque le " social »... Par exemple :


L'EXPRESSION DE SOI, L'ACTION, LA LUTTE

LA CREATIVITE, LE DEVOIR, L'HONNEUR

LA REUSSITE


Notons que ces « images » peuvent paraître abstraites; mais elles ne sont que le fondement d'autres images oniriques. L'expression de soi peut, en rêve, se représenter par une création quelconque : le rêveur se voit peindre, dessiner, tracer des routes, diriger un orchestre, etc. La notion de devoir ou de lutte peut se transformer en une action sociale spécifique (tel rêveur se voit haranguer les foules, par exemple). Une autre personne rêvait qu'elle mettait en marche une machine à vapeur (signe d'expression de soi, d'extraversion et d'avenir, puisque la machine transmet un mouvement).


3) Ce qui évoque l'aventure. Par exemple :


LE VOYAGE, L'EXPLORATION, LA RECHERCHE

LA DECOUVERTE, LE COMBAT, L'ARMEE


4) Ce qui est « brillant », réellement ou socialement; tout ce qui rappelle le soleil; ce qui « monte » (comme le soleil dans le ciel)... Par exemple :


LE RAYONNEMENT, LA , LE FEU

LA LUMIERE, LA FOUDRE, L'INCENDIE

LES HONNEURS, LA ROYAUTE, LA REUSSITE

L'HEROÏSME


5) Ce qui avance, perce, est vertical, est linéaire... Par exemple :


LES FLECHES, LES ARMES EN GENERAL, LES MATS

LES COLONNES, LES TRAINS

LES ARETES ANGULEUSES, LES TOURS, LES ROUTES

LES CARRES, LES VOITURES

 

6) Ce qui évoque la loi et la parole paternelle... Par exemple :


LE BRUIT

LE SOUFFLE

LES STRIDENCES


7) Ce qui évoque l'initiation, l'activation, l'apprentissage ... Par exemple :


GUIDES, GOUROUS, MAITRES D'OEUVRE

PROFESSEURS, CHEFS RELIGIEUX


C'est ici que se place le symbole de la Belle au bois dormant. Il signifie que la jeune fille, souvent identifiée à sa mère, doit cesser cette «participation mystique» pour devenir une femme autonome et plénière. Symboliquement, elle « dort au bois », c'est-à-dire : « elle est engourdie dans la sécurité maternelle ». Et ceci, souvent par sentiment de culpabilité ; elle se sentirait angoissée de quitter affectivement sa mère, sous-entendu de l'abandonner.


Le rôle du père est celui du chevalier dans la légende. Il doit arracher sa fille au sommeil. Il doit l'éveiller à la vie sociale, et l'initier à l'extraversion de la vie active. Il doit développer le « pôle masculin » de sa fille. Mais cet arrachement ne se fait pas sans peine ; la jeune fille regarde souvent en arrière, apeurée qu'elle est de quitter la sécurité maternelle, ou angoissée devant sa culpabilité de « rompre le couple » qu'elle forme avec sa mère.


Le père négatif


Tout ce qui peut représenter la castration, la destruction, la loi et la justice répressives... Par exemple :


L'AUTORITE ET SES REPRESENTANTS

LES REGLEMENTS DRACONIENS

LES DOUANES, LES GENDARMERIES

LES ARMES, LE FEU

LES CATASTROPHES BRUTALES ET BRUYANTES


Pierre Daco "L'interprétation des rêves"