"Le murmure de l’enfant, c’est plus et moins que la parole  ; ce ne sont pas des notes, et c’est un chant  ; ce ne sont pas des syllabes, et c’est un langage  ; ce murmure a eu son commencement dans le ciel et n’aura pas sa fin sur la terre  ; il est d’avant la naissance, et il continue, c’est une suite. Ce bégaiement se compose de ce que l’enfant disait quand il était ange et de ce qu’il dira quand il sera homme  ; le berceau a un Hier de même que la tombe a un Demain  ; ce demain et cet hier amalgament dans ce gazouillement obscur leur double inconnu  ; et rien ne prouve Dieu, l’éternité, la responsabilité, la dualité du destin, comme cette ombre formidable dans cette âme rose".

Victor Hugo "Quatre-vingt-treize"

 

enfant_murmure