Ce nombre, qui est le carré de sept, a la même signification cyclique chez les lamaïstes que le nombre quarante chez les juifs, les chrétiens et les musulmans. C'est le délai nécessaire à l'âme d'un mort, pour qu'elle gagne définitivement sa nouvelle demeure. C'est l'accomplissenment du voyage.