25 octobre 2011

Qui suis-je ?

Je suis né en 1494. Devenu roi de France, on me considéra comme le monarque emblématique de la Renaissance française, j'ai notamment été très proche de Léonard de Vinci. J'ai pour emblème la salamandre. Je suis mort au château de Rambouillet d'une infection du sang. Qui suis-je ?   Réponse : -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- François Ier
Posté par Leirisanne à 10:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 octobre 2011

Les personnes toxiques : le Nombriliste

Il accepte toutes les idées des autres pourvu qu'elles aillent dans le sens des siennes. Dans la vie, il aime une chose par-dessus toutes : lui-même. Chaque fois qu'il se regarde dans le miroir, il se salue.Pour le Nombriliste, une seule chose compte : lui-même.C'est la personne la plus centrée sur elle-même que vous rencontrerez. Il ne veut parler que de lui, n'agir qu'en fonction de lui. Il ne s'intéresse qu'à ce qui le concerne personnellement. Son discours est ponctué de "je", de "me" et de "moi". Une conversation avec le... [Lire la suite]
Posté par Leirisanne à 17:59 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
19 octobre 2011

Le noyer

Je suis tout imprégné de mer et sur ma tête écument les nuéesDans le jardin de Gulhané, voilà que je suis un noyerUn vieux noyer tout émondé, le corps couvert de cicatricesNul ne le sait, ni toi, ni même la police.Dans le jardin de Gulhané, voilà que je suis un noyerEt tout mon feuillage frémit comme au fond de l'eau le poissonEt comme des mouchoirs de soie, mes feuilles froissent leurs frissonsArrache-les, ô mon amour, pour essuyer tes pleurs.Or mes feuilles, ce sont mes mains, j'ai justement cent mille mainsDe cent mille mains je... [Lire la suite]
Posté par Leirisanne à 11:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 octobre 2011

Comment m'accepter tel que je suis ?

Pour s'accepter tel qu'on est, il faut apprendre à accepter la réalité de notre être, sans nécessairement approuver ni aimer tous nos sentiments, pas plus que tous les composants de ce que nous acceptons. Cela signifie que nous pouvons approuver ou assumer la totalité - le tout - de notre être, sans donner accord ni approbation à chacune de nos caractéristiques. Cela est en contradiction directe avec notre éducation, laquelle voudrait que nous fussions parfaits avant que de pouvoir nous accepter et nous approuver. En fait, nous... [Lire la suite]
Posté par Leirisanne à 11:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
14 octobre 2011

Le héron cendré (Ardea cinerea)

Le héron cendréFigé dans l'eau bruissanteGuette sa proie d'argent   Oiseau appartenant à la famille des Ardeidae. Espèce menacée.Le terme "héron" est attesté depuis le XIVème siècle. Il vient du francique "haigiro" qui désignait déjà cet oiseau. Le petit du héron s'appelle le héronneau.   Le héron cendré est plus petit que la cigogne. Son plumage est gris sur le dos, blanc sur le ventre et le col avec des stries noires depuis l'oeil jusqu'à la nuque. Il a deux huppes noires allongées sur la nuque.   Il niche... [Lire la suite]
Posté par Leirisanne à 13:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 octobre 2011

Un sourire sardonique

C'est un sourire qui vient de Sardes... Plutarque rapporte que dans la ville d'Asie Mineure nommée Sardes, capitale de la Lydie, pillée par Cyrus le Grand en 547 av. J.-C., on sacrifiait au roi Moloch des enfants vivants en les faisant brûler sur l'autel ou dans les flancs même de la statue de la divinité. Plutarque ajoute que les victimes faisaient des grimaces atroces. Le terme "sardonique" caractérisa donc le rictus de douleur visible chez les brûlés.
Posté par Leirisanne à 16:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 octobre 2011

Devinette

Dans quelle capitale caucasienne semble-t-il naturel de se rendre en avion en choisissant une société low cost ? Réponse -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- A Bakou, en Azerbaïdjan (low cost = bas coût)  
Posté par Leirisanne1 à 11:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 octobre 2011

Les personnes toxiques : le Fanatique

C'est le type de personne qu'il est difficile de trouver mais dont il est encore plus difficile de se débarrasser.Le Fanatique s'accroche comme une sangsue.Pour lui, il n'y a pas de demi-mesure.Le Fanatique est un zélateur qui croit dur comme fer en quelque chose ou en quelqu'un, sans tenir compte de quoi que ce soit d'autre : tout doit être fait à sa façon. Il est passionné dans tout ce qu'il dit et rejette quiconque n'adhère pas à son système de croyances. Le Fanatique tente constamment de vous convertir à sa pensée. Si vous avez... [Lire la suite]
Posté par Leirisanne à 19:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 octobre 2011

Que ferais-je

  que ferais-je sans ce monde sans visagesans questionsoù être ne dure qu'un instant où chaque instantverse dans le vide dans l'oubli d'avoir étésans cette onde où à la fincorps et ombre ensemble s'engloutissentque ferais-je sans ce silence gouffre des murmureshaletant furieux vers le secours vers l'amoursans ce ciel qui s'élèvesur la poussière de ses lestsque ferais-je je ferais comme hier comme aujourd'huiregardant par mon hublot si je ne suis pas seulà errer et à virer loin de toute viedans un espace pantinsans voix parmi... [Lire la suite]
Posté par Leirisanne à 08:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 octobre 2011

L'estime de soi rend-elle heureux ?

Pas nécessairement. L'estime de soi n'est pas une garantie de bonheur ; l'estime de soi équivaut à une plus grande conscience de soi, elle apporte un respect profond et durable envers soi et, en fin de compte, un grand amour pour soi. Elle n'aide à maîtriser que nos actes et la façon dont nous nous percevons. L'estime de soi ne rend pas capable de maîtriser ses sentiments. Le bonheur est un sentiment, il échappe donc à notre maîtrise. Cependant, le fait de s'aimer soi-même induit fréquemment un sentiment de bonheur et de profonde... [Lire la suite]
Posté par Leirisanne à 19:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]