01 septembre 2015

A l'inconnue...

A l'inconnue qui passeSans mot dire et sans trace,Je dédie un poèmePour écrire que je l'aime.C'est un bus, un métro,Ou au bar d'un bistro.Tu es là, silencieuse,Dans le jour qui se creuse.Tu es telle la luneAu-dessus des lagunesEt ton âme rayonneDans mon coeur qui frissonne.Harmonie d'un instant,Exception dans le temps.Je t'aime à la folie,Mais sans faire aucun bruit.... Frédéric Gerchambeau
Posté par Leirisanne à 10:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 août 2015

Cats' Romance

Posté par Leirisanne à 19:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 juin 2015

Transparence

  Je parcours le marais en quête d'horizon, de soleil et de vent... Les reflets portés par l'eau se perdent dans le mirage de ses transparences et les saules, tels les cygnes noirs d'un ballet, restent figés dans un geste que le miroir de l'onde rend éternel.Sur l'eau morte, des barques, pesantes comme le silence, signent l'immobilité des lieux. Bientôt, elles retrouveront le fleuve, et le bruissement des rames dans l'eau rejoindra au loin le clapotis des rives. Je me perds lentement, l'âme noyée dans une torpeur infinie, ne... [Lire la suite]
Posté par Leirisanne à 19:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
06 janvier 2015

Neige

  Comme elle est lente, la rivière, dans la léthargie de l'hiver ! La fleur brûle sous le gel et ses pétales scintillent dans l'enchevêtrement des branches comme des broderies de cristal. Le vent, comme une voix du passé, palpite et vibre à mon oreille... Les sapins portent d'un geste las le poids de la lumière et au loin, dans des transparences glacées, les couleurs s'évaporent. Les souvenirs affluent et montent en moi comme une brume dans le matin. Leurs longues plaintes gonflent la harpe du vent et s'attardent dans... [Lire la suite]
Posté par Leirisanne à 09:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 mai 2014

Au bord de l'eau

  Le sentier où je fus souvent A tant d'attraits pour ceux qu'il guide, Que nul ne s'en écarte avant De se trouver, au lac sans rides, Face à l'amour vaste et limpide. Alphonse Beauregard  
Posté par Leirisanne à 09:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 mai 2014

Vibrations

  Vibrations dans le rouge que je partage avec toi, du premier rouge infrarouge au dernier qui se précipite, approfondissant les tons pour déformer les ombres et savoir que je suis avec le rouge et que tu es avec le rouge comme si nous partagions par instants une même longueur d’onde, de récepteur-émetteur en accord, de rouges qui se mêlent pour se prédire si près. Hugo Cuevas-Mohr  
Posté par Leirisanne à 09:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 avril 2014

Le printemps est là...

  Une voix, une voix qui vient de si loin Qu'elle ne fait plus tinter les oreilles, Une voix, comme un tambour, voilée Parvient pourtant, distinctement, jusqu'à nous. Bien qu'elle semble sortir d'un tombeau Elle ne parle que d'été et de printemps. Elle emplit le corps de joie, Elle allume aux lèvres le sourire. Je l'écoute. Ce n'est qu'une voix humaine Qui traverse les fracas de la vie et des batailles, L'écroulement du tonnerre et le murmure des bavardages. Et vous ? Ne l'entendez-vous pas ? Elle dit "la peine sera de peu... [Lire la suite]
Posté par Leirisanne à 17:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
03 avril 2014

Anémones

  C'est dans le mois de mars que tente de s'ouvrirL'anémone sauvage aux corolles tremblantes. Alfred de MUSSET "A la mi-carême"    
Posté par Leirisanne à 20:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
22 mars 2014

La Rose-Thé de Théophile Gautier

  La plus délicate des rosesEst, à coup sûr, la rose-thé.Son bouton aux feuilles mi-closesDe carmin à peine est teinté.On dirait une rose blancheQu'aurait fait rougir de pudeur,En la lutinant sur la branche,Un papillon trop plein d'ardeur.Son tissu rose et diaphaneDe la chair a le velouté ;Auprès, tout incarnat se faneOu prend de la vulgarité.Comme un teint aristocratiqueNoircit les fronts bruns de soleil,De ses soeurs elle rend rustiqueLe coloris chaud et vermeil.Mais, si votre main qui s'en joue,A quelque bal, pour son... [Lire la suite]
Posté par Leirisanne à 20:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
31 mai 2012

Attendre...

  "Attendre est encore une occupation...     ...C’est ne rien attendre qui est terrible !" Cesare Pavese          
Posté par Leirisanne à 08:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]