05 mai 2015

Peux-tu ?

    Peux-tu me vendre l'air qui passe entre tes doigts et fouette ton visage et mêle tes cheveux? Peut-être pourrais-tu me vendre cinq pesos de vent, ou mieux encore me vendre une tempête? Tu me vendrais peut-être la brise légère, la brise (oh , non, pas toute!) qui parcourt dans ton jardin tant de corolles, dans ton jardin pour les oiseaux, dix pesos de brise légère? Peux-tu? Le vent tournoie et passe dans un papillon. Il n'est à personne, à personne. Et le ciel, peux-tu me le vendre Le ciel qui est bleu par... [Lire la suite]
Posté par Leirisanne à 08:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 avril 2014

Comme les oiseaux au printemps...

 L’homme, dont la vie entière Est de quatre-vingt-seize ans, Dort le tiers de sa carrière, C’est juste trente-deux ans. Ajoutons pour maladies, Procès, voyages, accidents Au moins un quart de la vie, C’est encore deux fois douze ans. Par jour, deux heures d’études Ou de travaux - font huit ans, Noirs chagrins, inquiétudes – Pour le double font seize ans. Pour affaires qu’on projette Demi-heure, - encore deux ans. Cinq quarts d’heures de toilette : Barbe et caetera – cinq ans. Par jour, pour manger et boire Deux heures font... [Lire la suite]
Posté par Leirisanne à 16:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
11 avril 2014

Chant Navajo

La beauté devant moi, fasse que je marche. La beauté derrière moi, fasse que je marche. La beauté au dessus de moi, fasse que je marche. La beauté au dessous de moi, fasse que je marche. La beauté tout autour de moi, fasse que je marche. Et si je ne marche pas, que je m’éteigne. Navajo night way, YEIBICHAI, chant final Vidéos à voir : Chant enregistré lors d'une visite chez les Indiens Yawanawa en mars 2013 : https://www.youtube.com/watch?v=Z1wIAfgWt3A Indians Anthology Native American Music :... [Lire la suite]
Posté par Leirisanne à 11:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
17 mars 2014

Le murmure de l'enfant

"Le murmure de l’enfant, c’est plus et moins que la parole  ; ce ne sont pas des notes, et c’est un chant  ; ce ne sont pas des syllabes, et c’est un langage  ; ce murmure a eu son commencement dans le ciel et n’aura pas sa fin sur la terre  ; il est d’avant la naissance, et il continue, c’est une suite. Ce bégaiement se compose de ce que l’enfant disait quand il était ange et de ce qu’il dira quand il sera homme  ; le berceau a un Hier de même que la tombe a un Demain  ; ce demain et cet hier amalgament... [Lire la suite]
Posté par Leirisanne à 18:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 juillet 2012

La Gabelle

La Gabelle était un impôt indirect sur le sel ("l'or blanc"), créé au 14ème siècle et qui dura jusqu'à la Révolution. La vente du sel, qui était une denrée de première nécessité, seul moyen, à l'époque, de conservation des denrées périssables, était un monopole d'état, géré par un corps d'officiers royaux, les "Grenetiers". La Gabelle, qui rapportait beaucoup à l'état, était très impopulaire. Elle variait énormément d'une région à une autre et tout contribuable était tenu d'acheter chaque année une certaine quantité de sel, "Le sel... [Lire la suite]
Posté par Leirisanne1 à 20:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 septembre 2011

La vie chez les Spartiates

On donnait aux Spartiates (descendants des Doriens), qui, seuls, pouvaient participer au gouvernement de la cité, le nom de "Egaux". Sorte de caste guerrière privilégiée, les Égaux se consacraient entièrement au service militaire. Ils vivaient des revenus des meilleures terres que les hilotes (esclaves) cultivaient pour eux. À l'origine, ces lots de terres étaient pour chacun d'égale valeur mais peu a peu cette égalité disparut au profit de quelques-uns. L'éducation des enfants était obligatoire et collective, elle consistait en un... [Lire la suite]
Posté par Leirisanne à 11:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 septembre 2011

La fée verte

Les anciens utilisaient l'absinthe (une armoise qu'ils nommaient "herbe sainte") en infusion pour favoriser les cycles menstruels des femmes, et comme la déesse Artémise était réputée protéger les femmes, cette plante lui était dédiée, d'où son nom scientifique de "Artemisia absinthium". A la fin du 18ème siècle, Mademoiselle Henriot, herboriste à Couvet en Suisse Romande, inventa un breuvage à base d'absinthe. Plusieurs distilleries de la région utilisèrent sa recette et en 1805, la famille Pernod installa sa distillerie à... [Lire la suite]
Posté par Leirisanne à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 août 2011

Les jeunes dans les années 60

Voici un article sur les jeunes, paru en 1965, et qui n'a guère vieilli :En regard de ces garçons et de ces filles dont je parlais la semaine dernière, qui se laissent docilement endormir par des chansons et téléguider dans un conformisme affligeant de pseudo-affranchis, il en est d'autres qui se posent des questions sur eux-mêmes, sur la société, sur la vie, sur Dieu, qui se cherchent et veulent se construire ; des jeunes, enfin, qui ont été touchés par la bienfaisante inquiétude sans quoi il n'y a pas de conscience. Pourquoi ceux-ci... [Lire la suite]
Posté par Leirisanne à 20:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juillet 2007

Le Censeur

Dans la Rome antique, deux Censeurs étaient élus tous les cinq ans par les comices (assemblée du peuple) et par les anciens consuls, mais ils n'exerçaient leurs fonction que pendant 18 mois. Ils étaient chargés de dresser le "Cens", c'est à dire le recensement des citoyens et leur classification d'après leur fortune, afin de déterminer, pour chaque citoyen, sa part des charges militaires et sa contribution fiscale. Ils établissaient également la liste des membres du Sénat et ils surveillaient les moeurs des citoyens. Ils... [Lire la suite]
Posté par Leirisanne à 09:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
19 juillet 2007

Abracadabra !

Mot auquel on attribuait anciennement des vertus magiques, et qui, disait-on, guérissait la fièvre, lorsqu'on le portait autour du cou, écrit dans une certaine forme. Au XVIème siècle, c'est une formule magique passant pour guérir les maladies, attestée au début du IIIème siècle.  Selon une hypothèse récente abrakadabra est un mot magique d'origine hébraïque attesté dans la tradition latine  et grecque et qui signifie littéralement : "Que le quatre anéantisse le quatre", c'est à dire : "Dieu (quatre étant un... [Lire la suite]
Posté par Leirisanne à 08:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]