Les expositions universelles furent les vitrines du progrès scientifique et technique à partir du milieu de XIXème siècle.

La première de ces expositions eut lieu à Londres en 1851. Plusieurs se tinrent ensuite à Paris (1855, 1967, 1878, 1889, 1900, 1937). Elles laissèrent des monuments célèbres dans la capitale française : l'ancien palais du Trocadéro (1878), la tour Eiffel (1889), le pont Alexandre III et le Petit Palais (1900), le palais de Chaillot et le Palais de la Découverte (1937).