Si vous êtes trop longtemps en contact avec lui, vous risquez une surdose de sucre.
Ses flatteries vous donneront la nausée, comme un mauvais sirop.

Le Manipulateur ne ménage pas ses flatteries pour obtenir ce qu'il veut. Il fait votre éloge sans retenue et se comporte comme s'il était votre meilleur ami et comme s'il était prêt à tout pour vous.

Il se peut que, au fond de lui-même, le Manipulateur ne vous aime pas du tout, mais il ne vous le montrera jamais. Excessif dans ses compliments, si vous essayez de le faire taire ou de l'éloigner, il s'indignera, clamant que vous êtes la personne la plus extraordinaire du monde, la plus intelligente. Vous souriez ; au fond de votre coeur, vous aimeriez que cela soit vrai et il vous plaît de l'entendre dire. C'est quand ce sourire apparaît sur votre visage que le Manipulateur comprend qu'il vous a eu. Le comportement du Manipulateur est répugnant : il est faux et baise la main de quiconque peut lui être utile.

Technique à utiliser pour neutraliser l'acidité de ces personnes afin qu'elles deviennent moins toxiques pour vous :

Même si le Manipulateur est une personne manifestement fausse, vous n'arrivez pas à le détester complètement parce que, au fond de vous-même, vous espérez que ce qu'il a dit de vous est au moins en partie vrai. Quand vous n'arriverez plus à supporter la flagornerie du Manipulateur, la technique de l'expiration de la tension vous aidera à éliminer les sentiments négatifs qui montent en vous. Si cette technique ne suffit pas à éliminer votre négativité, faites appel à celle de l'humour pour faire face aux remarques doucereuses du Manipulateur.

Souriez et, l'air enjoué, dites-lui : «Allons. je ne peux pas être si extraordinaire que cela. Tu dois vouloir quelque chose de moi.» Cette combinaison d'humour et d'affrontement pourrait pousser le Manipulateur à nier vigoureusement qu'il est à la recherche de quelque faveur. Dans ce cas, poursuivez dans la veine de l'humour : «Si tu continues de me flatter ainsi, je vais attraper le diabète» ou «M'inondes-tu de miel pour que les abeilles viennent me piquer ?» ou encore «Mes bottes sont propres, tu peux cesser de les lécher». Faites-lui ainsi comprendre que vous n'êtes pas dupe de son petit jeu.

S'il a un peu de bon sens, le Manipulateur battra en retraite en riant, en proclamant qu'il n'est pas un lèche-cul, qu'il est sincère et que vous êtes vraiment extraordinaire.

Si vous ne pouvez plus tolérer le Manipulateur ou ses manigances, recourez à la technique du miroir. Répétez-lui exactement ce qu'il vous a dit, en empruntant le même ton mielleux. Généralement, il comprendra le message et cessera de vous flatter indûment.

Lilian Glass

 

Note : je pense qu'il s'agit là plus du flagorneur que du manipulateur, parce que les vrais manipulateurs sont bien pire que ça, ils cherchent surtout à dominer leur victime, et lui faire du mal. A mon humble avis, avec un véritable manipulateur, la seule technique à utiliser, c'est la coupure !