Il fait toujours de la fausse représentation quand il se présente.
Non seulement il se vante de ses exploits, mais il les exagère.
Vous pouvez croire la moitié de ce qu'il dit, mais quelle moitié ?

Le Menteur ne sait pas s'il ment ou s'il dit la vérité. Les personnes toxiques de ce type mentent depuis si longtemps et ont débité tant d'histoires pour renforcer leur estime de soi qu'elles ont fini par croire à leurs propres mensonges. Le Menteur pourrait jurer sur une pile de Bibles que telle ou telle chose est vraie et qu'il la croit de tout coeur, alors même que vous savez pertinemment qu'elle est fausse. Rien ne le fera changer d'avis, car il est le manipulateur par excellence.

Ce qui peut être le plus déroutant, c'est que les propos du Menteur contiennent parfois un élément de vérité, qu'il a intégré pour vous tromper. Il pourrait vous dire des demi-vérités ; quand vous mettrez en doute ses propos, il insistera : il ne vous a jamais menti.

Il est très frustrant de traiter avec un Menteur, parce qu'on ne peut jamais lui faire confiance ni vraiment communiquer avec lui. Puisque la confiance constitue le fondement de la communication, il est pratiquement impossible de le respecter ou d'établir avec lui un rapport honnête et ouvert.

Charlotte a découvert que Paul, l'homme qu'elle fréquentait, était marié. Lui, il répétait avec insistance qu'il ne lui avait jamais menti : il lui avait dit qu'il ne vivait plus avec sa femme. En théorie, Paul ne lui avait pas menti, mais simplement fourni de l'information incomplète.

Selon un vieux dicton américain, celui qui vous ment n'hésitera pas à vous voler aussi. Charlotte a constaté que c'était vrai : Paul lui avait volé son précieux temps et sa dignité petsonnelle.

Le Menteur maintiendra souvent ce qu'il dit, malgré toutes les preuves démontrant qu'il ment. Il peut être toxique au point de se convaincre lui-même que ses mensonges sont vrais.

Technique à utiliser pour neutraliser l'acidité de ces personnes afin qu'elles deviennent moins toxiques pour vous :

La technique de l'Interrogation calme est celle qui convient le mieux au Menteur. Si, croyant qu'il ment, vous lui posez de plus en plus de questions, il finira par se laisser prendre au piège et par se révéler sous son vrai jour.

Utilisez ensuite la technique de l'Affrontement pour lui montrer que vous êtes au fait de son petit jeu. Au moyen de cette technique, Charlotte est parvenue à faire dire à son amoureux qu'il était marié et celui-ci lui a répondu : « Si tu avais su que j'étais marié, tu n'aurais jamais voulu me fréquenter ». Il avait parfaitement raison ! Charlotte était non seulement blessée, mais furieuse, surtout quand il lui a proposé de poursuivre leur relation illicite. Elle lui a raccroché au nez et l'a rayé à tout jamais de sa vie.

Certains Menteurs cherchent surtout à vous impressionner. Dans ce cas, vous souhaiterez peut-être leur permettre de sauver la face, même quand vous savez qu'ils mentent. Recourez à la technique de l'Expiration de la tension et laissez passer ou, s'ils essaient de vous impressionner par de petits mensonges inoffensifs, utilisez la technique de l'Humour. Par votre petit sourire narquois, vous leur montrerez que vous n'êtes pas dupe, tout en leur évitant l'humiliation.

Ne croyez pas ce que le Menteur vous dit, car il n'est pas digne de confiance. S'il ment ou exagère avant que vous fassiez des affaires avec lui, il est probable qu'il mentira et exagérera aussi plus tard.

Lilian Glass