C'est le nombre de la solidarité cosmique, de la rencontre des éléments et des évolutions cycliques.Les dérivés de ce nombre manifestent les relations entre la triade : ciel, terre, homme.

36 mesure la carré de côté 9 ; c'est la valeur approchée du cercle de diamètre 12:

360 est la division du cercle et celle de l'année lunaire. C'est le Grand Total des Chinois et l'Année divine des Hindous (le mouvement de précession des équinoxes est de 1° tous les 7 ans, celui du cycle polaire de 1° tous les 60 ans ; les deux cycles reprennent ensemble tous les 360 ans (6x60=72x5). La plupart des cycles cosmiques sont des multiples de 360.

36 est la somme des quatre premiers pairs et des quatre premiers impairs (20+16), ce qui lui valut le nom, chez les Pythagoriciens, de grand quaternaire ; c'est la somme des cubes des 3 premiers nombres.

36 est le nombre du Ciel, 72 le nombre de la Terre, 108 le nombre de l'Homme.

36, 72 et 108 sont entre eux comme 1, 2, 3.

Un triangle isocèle, d'angle au sommet 108 donne les proportions du nombre d'or et présente en fait un aspect particulièrement harmonieux.36, 72 et 108 sont à divers égard les nombres favoris des sociétés secrètes. 108 est entre autres symboles le nombre des grains du chapelet bouddhique, celui des colonnes du temple d'Ourga, celui des tours de Phnom Bakheng à Angkor. Nombre symbolique du Bouddhisme par excellence et du tantrisme.

360 est dans le corps humain-microcosme, selon les Chinois, le nombre des os, celui des articulations, celui des points d'acupuncture.

Selon Maspéro, 72 et 108 divisés par 2 (soit 36 et 54) donnent les coordonnées astronomiques de Lo-Yang, la vieille capitale impériale : c'est donc encore le point de jonction du Ciel et de la Terre, celui où règne le Fils du Ciel et de la Terre.