31 mars 2007

Vous avez rêvé de feuilles mortes...

C'est, bien entendu, un symbole de mélancolie ou de tristesse. Les feuilles mortes peuvent représenter un passé lointain. Se voir balayant des feuilles mortes est un excellent signe selon lequel on "liquide" des nostalgies ou des événements révolus. Dans certains rêves, le rêveur se voit enfoncé dans les feuilles mortes jusqu'au cou. Cela semble signifier que la personne est étouffée et submergée par des sentiments angoissants. Parfois, les feuilles mortes peuvent représenter un comportement suicidaire et l'appel d'une mort,... [Lire la suite]
Posté par Leirisanne à 09:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 mars 2007

Psychotest : Avant de sortir de la coquille

Pour la plupart des gens, le mot "oeuf" fait référence à un oeuf de poule, c'est-à-dire à un aliment. Omelettes, oeufs sur le plat, oeufs pochés, gobés, mélangés à un gâteau - la variation est infinie. Même si nous voyons des oeufs presque tous les jours, ils ont quelque chose de mystérieux. Peut-être est-ce le fait qu'ils contiennent beaucoup sans avoir ni couture ni ouverture. Ou peut-être est-ce la promesse qu'à l'intérieur d'une coquille blanche toute simple, se cache de l'or. Quoi qu'il en soit, il y a plus dans l'oeuf... [Lire la suite]
Posté par Leirisanne à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 mars 2007

Mettre les bouts

L'expression d'origine, datant de 1918, est "mettre les bouts de bois", c'est à dire s'en aller, s'enfuir. "Les bouts de bois", ce sont les jambes. Dans cette expression le verbe "mettre" équivaut à "prendre" (comme dans "prendre ses jambes à son cou") et "bout de bois" dans le sens de jambes a pour synonymes : les baguettes, les bambous, les bois, les cannes (1903 et 1908).
Posté par Leirisanne à 09:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 mars 2007

Le beffroi

Au Moyen-Age, le beffroi était une tour mobile en bois à plusieurs étages utilisée pour l'attaque des murs pendant le siège d'une ville. Dans les communes libres du nord, le beffroi est la tour de guet de la ville. A son sommet, un homme d'armes surveillait les alentours, prêt à donner l'alarme et à rassembler les défenseurs au son d'une cloche.
Posté par Leirisanne à 09:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 mars 2007

Trompe l'oeil

Posté par Leirisanne à 09:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 mars 2007

Enigme : question de poids

Imaginez un pont de 4 km de long, capable de soutenir un maximum de 10 tonnes, pas plus. Un camion de marchandises pesant exactement 10 tonnes s'y engage. A mi-chemin, un moineau pesant 30g se pose sur le camion, pourtant le pont ne s'écroule pas. Comment cela se fait-il ? Solution ... ... ... ... ... ...Le camion a consommé plus de 30g de carburant en faisant deux kilomètres. Par conséquent, le poids du moineau n'a eu aucun effet.
Posté par Leirisanne à 09:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 mars 2007

Le chat Européen

  L'Européen, également appelé celtic shorthair, est l'une des plus anciennes races de chats. Son histoire et ses origines sont parmi les plus antiques : il semble être le descendant du Felis silvestris libyca, petit félin sauvage de l’Afrique du Nord. Il serait arrivé en Europe avec le retour des légions romaines ou des croisades. Ayant débarqué sur les côtes de la Méditerranée, il se répandit ensuite dans toute l’Europe, probablement à bord de navires marchands, et des dessins, des sculptures et des fresques témoignent de sa... [Lire la suite]
Posté par Leirisanne à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 mars 2007

Vous avez rêvé d'une grande fête ou d'une orgie...

Il existe une gamme infinie de rêves où la fête peut intervenir sous des aspects tantôt nobles, tantôt de bas-étage. Il est important d'examiner en premier lieu si la fête est masquée. Cela peut signifier que chacun cache sa personnalité aux autres. Cependant, dans certains rêves, l'anonymat procuré par le masque fait que le "moi-je" cesse d'exister. Il peut y avoir alors une sensation de "participer" à plus vaste, que soi-même. C'est le thème de l'orgie. Car le masque (dans la vie comme dans les rêves) supprime... [Lire la suite]
Posté par Leirisanne à 12:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 mars 2007

Ogre

Orcus était une "divinité infernale" que le sermon de Saint Éloi interdit d'évoquer et dont le nom finit par s'apparenter à celui des Hongrois, dans la forme "hongre" ou "Oïgours".De ces deux mots confondus et de l'idée ressentie des Hongrois dévastateurs et pillards du Moyen Age, est né, vers 1740, celui d'ogre, devenu monstre imaginaire dans les contes de fées, puis personne méchante qui fait peur ou qui mange beaucoup.
Posté par Leirisanne à 11:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 mars 2007

Le bélier

Le bélier était une machine de guerre utilisée dans l'Antiquité et jusqu'à l'apparition de l'artillerie (première moitié du XIVème siècle) pour enfoncer les murs d'une ville assiégée. Elle était constitué d'une grosse poutre de bois, armée à l'une des extrémités d'une masse métallique figurant souvent la tête d'un bélier.
Posté par Leirisanne à 11:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]