Dans nos civilisations. elle n'évoque généralement que l'horreur. Chez d'autres peuples cependant, elle possède un symbolisme extrêmement positif. Eva Meyerovich signale qu'en Inde elle est un symbole cosmologique fort important. La forme de la toile d'araignée n'évoque-t-elle pas le soleil qu'elle irise, et qui "sécrète" ses rayons comme l'araignée ses fils ? Chez certains peuples d'Afrique, l'Araignée (Anansé) a préparé la matière humaine et créé le soleil, la lune et les étoiles. Chez les Achantis, l'araignée est un dieu primordial qui a créé l'homme. Du fait qu'elle tisse sa toile en tirant d'elle-même la substance nécessaire, l'araignée prend une fonction positive ; elle devient alors celle qui connaît les secrets de la vie, du passé et de l'avenir.

Chez nous, l'araignée est généralement ressentie comme négative dans les rêves, puisque nous sommes "imbibés" du climat de malfaisance attribué à cet animal. Mais nous verrons plus loin un "grand rêve" très positif dont le personnage central est une araignée blanche.

L'araignée négative

Deux éléments interviennent : la toile et l'animal. Elle "tisse" son piège. Elle guette sa proie. Elle enlace cette proie. Elle se trouve immobile au centre de sa toile ; mais elle réagit avec une extrême rapidité.

Ainsi considérée, l'araignée est devenue le symbole de la "mauvaise mère", avec son côté accapareur et dévorant : mauvaise mère qui "englue" son enfant, l'étouffe et le reprend pour elle seule. L'araignée est alors un symbole de mort de la personnalité. Dans cette acception, elle apparaît souvent dans des rêves de personnes ressentant leur mère comme négative, régressive, néantisante. Ceci, surtout chez les femmes. C'est alors une transposition du symbole de la "méchante sorcière".

Toujours négativement, l'araignée est le symbole de la "femme fatale", de la femme fascinante et mortelle, ensorcelante et destructrice. Elle apparaît dans des rêves d'hommes, dont l'Anima négative est demeurée une puissance néfaste. Chez l'homme également, elle peut symboliser la mère : cela va de soi.

L'araignée peut aussi être un symbole de soi-même ; elle représente alors le côté hyper-narcissique et trop introverti d'une personnalité demeurant immobile et repliée au centre de soi... comme l'araignée dans sa toile.

L'araignée positive

Voici un rêve, fait par une femme de trente-neuf ans, et qui présente un aspect rare de l'araignée dans les pensées oniriques.

- J'ai rêvé d'une araignée. Elle était très grande, lisse comme du velours. Le plus étrange est qu'elle était d'une blancheur d'albâtre. Elle était d'une grande beauté... pour moi qui m'enfuis devant une araignée !... Je ne sais pas où elle se trouvait, d'ailleurs. Elle marchait. Sa toile était plus loin, très vaste, emplie de gouttes d'eau qui resplendissaient, de toutes les couleurs. Puis j'ai perdu l'araignée de vue.

Les éléments principaux de ce rêve sont : araignée blanche ; gouttes d'eau dans la toile.

Nous allons voir comme les animaux oniriques rejoignent parfois les grands mythes et les légendes.

Araignée blanche. La couleur blanche "désamorce" ici la teinte habituellement sombre de l'araignée. Mais il est remarquable de noter que, dans la tradition islamique, une araignée blanche a sauvé la vie du Prophète. Dans ce rêve, le blanc de pureté et de non-menace, blanc d'albâtre en plus !

Gouttes d'eau. Ces gouttes multicolores resplendissantes sont comme des joyaux parsemant la toile, elles font penser à des perles irisées, symboles d'élévation de l'esprit et de perfection. De plus, la toile de l'araignée fait songer à un mandala dont elle a la forme concentrique. Et reconnaissons qu'un mandala portant des joyaux n'est pas à la portée du premier rêve venu !

Pierre Daco - L'interprétation des rêves